L'énergie solaire au service du vin : les avantages du photovoltaïque

Mardi 28 novembre

Dans le monde du vin, l'innovation et la durabilité sont devenues des maîtres-mots. Aujourd'hui, nous explorons une solution énergétique qui se présente comme une alliance parfaite entre modernité et respect de l'environnement : le photovoltaïque. Cette technologie solaire offre aux vignerons une opportunité exceptionnelle de conjuguer production viticole de qualité, économie et engagement environnemental. Analyse de cette technologie par des professionnels, retour d’expériences de viticulteur et projets innovants, VinEquip fait le tour du sujet. 


Le photovoltaïque est une technologie qui convertit la lumière du soleil en électricité grâce à des cellules solaires. Ces cellules, généralement constituées de silicium, génèrent un courant électrique lorsqu'elles sont exposées à la lumière du soleil. L'électricité ainsi produite peut être utilisée directement sur place ou injectée dans le réseau électrique. Aujourd’hui pour un viticulteur, deux solutions s’offrent à lui.

Réduire ses coûts d’énergie et limiter sa dépendance aux fournisseurs d’électricité

 

La première solution est d’installer des panneaux photovoltaïques sur sa propriété viticole, ce qui peut lui permettre de réduire sa dépendance vis-à-vis des sources d'électricité traditionnelles, souvent basées sur des combustibles fossiles. En produisant sa propre électricité, les factures énergétiques à long terme sont ainsi fortement diminuées. Les panneaux photovoltaïques ont aujourd’hui une durée de vie relativement longue et nécessitent peu d'entretien, ce qui en fait un investissement rentable. De plus, en intégrant des panneaux solaires sur son domaine, le viticulteur renforce son image d'entreprise éco-responsable, ce qui peut être un atout marketing non négligeable. C’est le cas du vignoble Garzaro situé dans l’Entre-deux-mers. En effet en 2022, Pierre-Etienne Garzaro décide d’installer des panneaux sur le toit de son chai « Nous avons décidé d’investir 40 000 euros dans ce projet. L’objectif était de palier les hausses de tarifs de l’énergie. Et aujourd’hui, pari réussi ! Nous ne sommes pas en autoconsommation totale car malheureusement l’électricité produite l’été ne peut pas être stockée mais nous avons fait de réelles économies sur nos dernières factures. Le prix de l’énergie de mon fournisseur a doublé et grâce à mon installation, je paie le même montant que l’année dernière. Nous avons installé des panneaux dernière génération, qui même si la luminosité est faible arrivent à produire… C’est un véritable atout ! »

 

IRISOLARIS : la construction de nouveaux bâtiments à moindre coût ! 

Autre alternative intéressante, la possibilité de faire financer par une entreprise comme IRISOLARIS, la création de nouveaux chais ou bâtiments viticoles. Exposant sur VinEquip depuis la 1ére édition, IRISOLARIS est une équipe pluridisciplinaire qui a pour objectif d’initier un mode innovant d’accompagnement vers l’efficacité énergétique. Rencontre avec Cédric Maillet, responsable partenariats agricoles et territoires chez IRISOLARIS. « Notre entreprise a été créée il y a 15 ans par des ingénieurs passionnés par le sujet. Aujourd’hui, nous sommes plus de 200 collaborateurs qui travaillons sur différentes solutions pour le monde agricole. Pour les viticulteurs, nous finançons par exemple la construction de bâtiments de 600 à 5000 m² sur lesquels nous installons des panneaux, et récupérons l’énergie produite. Nous avons également une filiale Gisco qui est la nouvelle offre d’IRISOLARIS. En effet, l’entreprise se lance aujourd’hui sur le marché de l’autoconsommation et propose une offre complète de kits solaires de 3 à 36 kWc ! Cela facilite le développement des énergies renouvelables à l’échelle locale tout en profitant à l’entreprise de bien des manières. Grâce à la production autonome d’énergie solaire, les entreprises ou bâtiments industriels font part de leur engagement en faveur de la transition énergétique. Ils s’impliquent de manière concrète pour répondre aux impératifs environnementaux et aux objectifs lancés par le décret tertiaire. De cette manière, leur image de marque se trouve valorisée : les entreprises apparaissent comme innovantes, responsables et soucieuses de l’environnement. Elles se préparent aux évolutions de la société en matière énergétique et s’adaptent aux modèles écologiques futurs. Nous présenterons tout cela lors de la prochaine édition du salon VinEquip à Mâcon en mars prochain. » 

 

Le projet VITISOLAR : une solution agrivoltaïque durable pour le secteur viticole ?
 

Parmi les innovations sur le photovoltaïque, il en est une qui qui a été initiée par le groupe EDF et plusieurs partenaires : VITISOLAR. En effet, inauguré récemment ce démonstrateur d’agrivoltaïsme sur une parcelle de vignes permettra d’étudier la cohabitation entre viticulture et production d’énergie renouvelable tout en répondant aux enjeux environnementaux et climatiques. Il s’agit d’un projet pilote innovant, constitué d’une structure photovoltaïque surélevée et orientable, installé sur une parcelle de 2000 m2 de vignes de merlot sur le site d’INRAE-Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux en Gironde. La structure a été spécialement conçue pour ne pas entraver l'exploitation de la parcelle et permettre le passage des engins agricoles. Vitisolar permettra d’étudier pendant cinq ans, l’impact des panneaux solaires sur la vigne et son environnement. Des paramètres comme la protection face aux aléas climatiques (givre, forte chaleur, etc.), la qualité de la production, les rendements, la biodiversité, seront suivis pour enrichir les connaissances scientifiques et identifier des solutions agrivoltaïques adaptées aux enjeux du territoire concerné. Pour Philippe Mauguin, président-directeur général d’INRAE « La création de ce démonstrateur, sur un domaine viticole appartenant à INRAE, constitue pour la communauté scientifique un laboratoire inédit grandeur nature pour concilier production viticole efficiente et production d’énergie raisonnée ! Ce projet renforce les outils mis à disposition de l’ensemble de la communauté nationale, acteurs publics comme privés, autour du développement mesuré de la technologie photovoltaïque sur les terres agricoles, fédéré au sein du Pôle national de recherche, innovation et enseignement en agriphotovoltaisme créé en 2023 à l’initiative d’INRAE. »

Le photovoltaïque émerge donc comme un catalyseur de changement dans le monde viticole, offrant aux vignerons une voie vers l'efficacité énergétique et la durabilité ainsi qu’une diversité de revenus dans le cadre d’un investissement et de la revente de l’énergie produite. Des succès concrets témoignent des économies réalisables et de l'image éco-responsable renforcée. Les initiatives novatrices soulignent le potentiel du photovoltaïque pour remodeler l'avenir de la viticulture. À la croisée de l'efficacité opérationnelle et de la responsabilité environnementale, le photovoltaïque devient une pierre angulaire de la prospérité durable du secteur vinicole.


28/11/2023