L'impact de la technologie sur l'innovation dans la viniculture française : nouvelles tendances et avancées.

Wednesday 30 August

Travail de la vigne, vinification, gestion, distribution et communication… Comment la technologie peut-elle être une alliée pour l'innovation et l'amélioration des pratiques des vignerons et quels sont les enjeux potentiels qui accompagnent ces évolutions ?

La technologie dans la vigne devenue incontournable

Les nouvelles technologies sont aujourd’hui, de plus en plus utilisées dans l'industrie viticole et notamment dans le travail de la vigne :  robots, capteurs intelligents, drones, DATA participent à la surveillance de la croissance des vignes à la prévention des maladies, au traitement des sols… En effet, des robots ont été développés pour effectuer des tâches spécifiques dans les vignobles, comme la taille des vignes, la récolte des raisins et l'élagage. Ces robots sont conçus pour être précis et efficaces, réduisant le besoin de main-d'œuvre manuelle intensive. C’est le robot enjambeur électrique Ted de Naio.

Les capteurs connectés sont quant à eux placés dans les vignes pour mesurer des paramètres tels que l'humidité du sol, la température et l'humidité de l’air, le vent ou encore la lumière. Ces données permettent par exemple aux vignerons d'optimiser l'irrigation, les traitements phytosanitaires et la gestion de leurs parcelles. Ces informations pouvant leur être transmises directement par le biais d’applications sur leur mobile.  Régis Falxa, vigneron au Château Lalande Labatut utilise par exemple la station météo Weenat. Et grâce à elle, peut consulter les résultats précis en temps réel dans toutes les communes où sont installées ses vignes car toutes les données sont partagées par les viticulteurs. Les prévisions lui permettent ainsi d’adapter et limiter les traitements de ses parcelles.

Les drones sont quant à eux destinés à la surveillance des vignobles à partir de perspectives aériennes (cartographie), permettant ainsi aux vignerons de détecter les zones problématiques, d'évaluer la croissance des vignes, de surveiller l'irrigation et de repérer des signes de maladies.

La technologie de la viticulture de précision implique donc l'utilisation de données et d'analyses pour optimiser les pratiques viticoles. Son objectif principal est d'améliorer la qualité et la quantité des récoltes, tout en réduisant l'utilisation des ressources telles que l'eau, les produits phytopharmaceutiques et l'énergie. On collecte des données grâce aux drones, aux satellites et aux capteurs. On les analyse à l’aide de logiciels de spécifiques (IA) et cela permet ainsi aux viticulteurs de prendre des décisions éclairées. Cela peut se traduire par une amélioration de la productivité, de la durabilité et de la qualité des raisins et, par extension, des vins produits. Process2Wine, une plateforme SaaS web et mobile d'applications métiers nouvelle génération dédiées aux professionnels de la filière des vins et spiritueux permet par exemple de gérer l'ensemble de la production viti-vinicole, des travaux de la vigne, du chai, jusqu'au conditionnement et d’exploiter au mieux les données techniques obtenues.

 

La vinification intelligente : l’alliance de la technologie et de l’art viticole

Depuis des millénaires, la vinification est un mariage subtil entre tradition, savoir-faire et créativité. Cependant, à l'ère des avancées technologiques, une nouvelle tendance émerge : la vinification intelligente. Cette approche novatrice combine l'expertise traditionnelle des vignerons avec les technologies de pointe pour créer des vins d'une qualité exceptionnelle, tout en repoussant les limites de la créativité. La vinification intelligente s'appuie sur un ensemble de technologies qui optimisent chaque étape du processus de production de vin, du pressurage des raisins à la mise en bouteille. Cette approche permet de garantir une matière première de qualité, l’élaboration d’une gamme adaptée à tous les marchés et ce, dès le début du process. Dans certaines caves, les maîtres de chais pratiquent également une surveillance régulière grâce aux nouvelles technologies : les cuves et les fûts équipés de capteurs contrôlent la fermentation, la température, le taux d'humidité et d'autres paramètres clés à distance et en temps réel. Cette surveillance permet aux vignerons de réagir rapidement aux changements et d'ajuster les conditions pour obtenir le profil aromatique qui leur convient. C’est le cas par exemple de systèmes de Surveillance de Fermentation (FMS) qui permettent de réduire fortement les déchets d’échantillonnage comme Wine Grid. Ou encore la bonde intelligente automatique connectée Onafis-B-Evolution, sorte d’électrocardiogramme du vin pour le suivi, le contrôle et le pilotage des élevages à distance qui s’adapte à tous les contenants.

Les nouvelles technologies permettent également une meilleure gestion énergétique et une réduction de l’empreinte carbone.  Par exemple, les systèmes de refroidissement, de chauffage et d'éclairage dans les caves et les installations de vinification peuvent être surveillés et contrôlés pour réduire leur consommation. Et enfin l’utilisation de sources d'énergie renouvelable comme les panneaux photovoltaïques pour alimenter ces installations peut également être envisagée.

 

Des outils d’aide à La gestion administrative et commerciale du domaine

Les nouvelles technologies sont également devenues indispensables dans la gestion administrative, commerciale et marketing des exploitations. Logiciels adaptés, sites internet dédiés, plateformes e-commerce, réseaux sociaux… Les applications sont désormais nombreuses : comptabilité, gestion et suivi de stock, etc. C’est le cas de Bewease, Vinosoft et PrimusSoft qui permettent ainsi de rassembler dans un même outil les stocks de bouteilles, le suivi comptable ou encore la gestion commerciale. De plus, les collectivités se sont également adaptées et proposent, elles aussi des sites dédiés. C’est par exemple ce qui a incité La confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne (CAVB) à créer un guichet unique d’information en ligne gratuit et accessible à tous, qui informe et aiguille les viticulteurs bourguignons : le guide du viticulteur (https://www.cavb.fr/services-aux-adherents/le-guide-du-viticulteur). Son objectif : Simplifier l’accessibilité des informations relatives aux obligations déclaratives pour chaque producteur en expliquant chaque démarche et en orientant l’usager jusqu’au site déclaratif concerné.

 

Des Défis liés à l'utilisation de la technologie dans la viticulture

L'utilisation de capteurs et de technologies de suivi dans les vignobles peut cependant soulever quelques interrogations quant à la vie privée des travailleurs et des visiteurs. Il sera donc important de trouver un équilibre entre la collecte de données pour améliorer les opérations et le respect de la vie privée. De plus, comme dans tous les domaines une trop grande dépendance aux technologies peut entraîner une vulnérabilité accrue en cas de panne ou dysfonctionnement complexe. Utiliser des nouvelles technologies implique également de maîtriser ses technologies car de mauvaises interprétations de résultats pourraient fausser toute une vinification… La formation indispensable va donc générer des coûts supplémentaires et créer des disparités entre les exploitations 3.0 et les autres.

Enfin, quid de l’impact sur les compétences traditionnelles ? L'introduction de robots et l'automatisation dans la viticulture pourraient-elles réduire de façon considérable, la présence humaine ? Même si cela soulève des questions sur la préservation des compétences artisanales et des savoir-faire traditionnels des vignerons, cela pourrait cependant permettre de faire-face à la pénurie de main d’œuvre, véritable fléau du vignoble français.

Il est donc important que les vignerons prennent en compte ces défis et trouvent un équilibre entre l'adoption de nouvelles technologies et le respect des valeurs traditionnelles et de l'environnement… le tout dans l’intérêt des consommateurs qui attendent souvent qu’un produit leur raconte une véritable histoire humaine !

La vinification intelligente ne vise pas à remplacer le rôle des vignerons, mais à les soutenir dans leur quête d'excellence et d'innovation. En associant l'art ancestral de la vinification à l'intelligence technologique, cette approche ouvre de nouvelles perspectives pour l'industrie viticole. Les vins issus de la vinification intelligente ne sont pas seulement le produit de la terre, mais aussi de la rencontre entre l'ingéniosité humaine et les possibilités offertes par la technologie moderne.


30/08/2023

Exposer sur le rendez-vous de la vigne au chai !

Vous avez une solution innovante, des matériels ou bien encore un service à valoriser auprès des viticulteurs, vignerons et exploitants ? VinEquip est fait pour vous ! Rejoignez un lieu où les savoir-faire, les compétences et l’innovation se regroupent pour vous offrir une visibilité unique !

Exposer